Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vainqueur de David Ferrer samedi, Nick Kyrgios défiera Grigor Dimitrov en finale à Cincinnati. Chez les dames, l'enjeu sera double pour Simona Halep, qui deviendra no 1 mondial en cas de sacre.

Tombeur la veille de Rafael Nadal, Nick Kyrgios (ATP 23) a confirmé en battant un autre Espagnol très expérimenté, David Ferrer (ATP 31). Impressionnant contre le nouveau no 1 mondial, l'Australien a fait preuve en demi-finale de beaucoup de sérieux et de concentration pour s'imposer 7-6 (7/3) 7-6 (7/4). "Il a très bien servi dans les moments importants", a admis David Ferrer

A 22 ans, Nick Kyrgios peut s'offrir dimanche le quatrième titre de sa carrière, de loin le plus important, et faire taire ses nombreux critiques qui l'accusent de dilapider, faute de sérieux, son énorme talent. "Je suis bien sûr très excité, mais ce n'est qu'un match de tennis de plus. Je vais aborder cette finale avec l'envie de me battre et il se passera ce qu'il se passera", a-t-il souligné.

Son adversaire, longtemps présenté comme le futur Roger Federer, disputera lui-aussi sa première finale dans un Masters 1000. Grigor Dimitrov (ATP 11) a dompté l'Américain John Isner (ATP 19) 7-6 (7/4) 7-6 (12/10) dans la première demi-finale.

Une troisième opportunité pour Halep

Simona Halep peut elle aussi vivre dimanche à Cincinnati le jour le plus important de sa jeune carrière: la Roumaine de 25 ans, qui a écrasé Sloane Stephens 6-2 6-1 en 55' en demi-finale peut déloger Karolina Pliskova de la 1re place mondiale. Elle se frottera dimanche à la championne de Wimbledon, l'Espagnole Garbiñe Muguruza (WTA 6), elle aussi impressionnante en demi-finale face à Karolina Pliskova justement (6-3 6-2).

C'est la troisième fois de l'année que Simona Halep, qui est toujours en quête d'un premier titre en Grand Chelem, se retrouve à un succès du 1er rang mondial. Elle avait manqué ses deux premières opportunités, en finale à Roland-Garros - où elle avait mené 6-4 3-0 face à la future gagnante Jelena Ostapenko - et en quart de finale à Wimbledon - où elle était passée à deux points de la victoire face à Johanna Konta...

"Je suis proche de la première place, si cela arrive dimanche tant mieux, sinon, je pense que j'aurai d'autres occasions plus tard", a-t-elle relativisé. "C'est un objectif d'être no 1, j'ai une grande chance d'y parvenir, mais à choisir, je préférerais gagner un titre majeur", a assuré la Roumaine.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS