Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Légère augmentation de la consommation des ménages helvétiques

Zurich/Bâle - La consommation des ménages en Suisse s'est révélée solide en octobre, après le recul de septembre. L'indicateur UBS la mesurant a augmenté de 0,02 point pour s'inscrire à 1,72 point. Commerce de détail et immatriculations de voitures neuves ont contribué à la croissance.
Les ventes d'automobiles ont ainsi progressé de 5,7% en octobre par rapport à la même période de l'an passé, a indiqué l'UBS ce mardi. Le niveau actuel de l'indicateur mensuel correspond "assez exactement" aux prévisions de la grande banque en matière de consommation des ménages helvétiques.
En glissement annuel, le taux de croissance corrigé de l'inflation s'est fixé à 1,8%, précise le communiqué. L'UBS prévoit encore une conjoncture indigène "solide", poussée par la consommation privée ces prochains trimestres. L'immigration élevée, les taux d'intérêt bas et le recul du chômage soutiendront la tendance.
Toujours en octobre, les économistes de l'UBS ont toutefois constaté une diminution de l'indice du moral des consommateurs, facteur qui entre pour un cinquième dans leur calcul. La stagnation des nuitées hôtelières a par ailleurs influencé négativement l'indicateur.
Ce dernier est calculé à partir de cinq sous-indicateurs, rappelle la banque. Il s'agit des immatriculations de voitures neuves, de l'activité dans le commerce de détail, du nombre de nuitées dans l'hôtellerie suisse, de l'indice du moral des consommateurs et des transactions par cartes de crédit réalisées via l'UBS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.