Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'action Apple a très modestement baissé jeudi à la Bourse de New York, les investisseurs s'interrogeant sur l'avenir à long terme du géant informatique après la mort de Steve Jobs. Les analystes affichaient toutefois leur confiance dans l'équipe dirigeante.

Le titre a perdu 0,23% à 377,37 dollars sur le Nasdaq, dans un marché en nette hausse. Le groupe a annoncé mercredi soir la mort de Steve Jobs, 56 ans, qui avait cofondé la marque à la pomme dans un garage en 1976 et avait orchestré le lancement de tous ses produits vedettes, de l'ordinateur Mac à l'iPad.

"Apple est son héritage comme Disney est celui de Walt Disney et GE celui de Thomas Edison. La culture d'innovation, de penser différemment, de la prise de risque va survivre", a estimé Shaw Wu, analyste de Sterne, Agee & Leach.

"Le défi et l'opportunité qui se présentent pour Apple, ce sera de maintenir cette culture. La bonne nouvelle, c'est que Steve a mis en place une équipe solide", a-t-il ajouté.

En congé maladie depuis janvier, Steve Jobs avait démissionné le 24 août dernier, au profit de son numéro deux Tim Cook, employé d'Apple depuis 1998.

ATS