Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les exportations du secteur pharmaceutique ont marqué le pas en avril, ici le groupe bâlois Novartis (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Les exportations suisses corrigées des jours ouvrables ont diminué de 0,4% par rapport au même mois de l'an dernier. Les importations ont pour leur part augmenté de 2,3%. La balance commerciale a bouclé avec le plus faible excédent des deux dernières années.

La tendance d'avril a été marquée par le dynamisme des exportations helvétiques vers la Chine, a indiqué mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD). Les livraisons à l'étranger ont souffert de la "frilosité" des secteurs chimique et pharmaceutique.

Les produits de ces derniers n'ont ainsi augmenté leurs exportations que de 0,3% (-11,5% en taux non corrigé des jours ouvrables) le mois passé. Les machines et l'électronique ont vu les leurs se contracter de 3% (-12,6%) et l'horlogerie les siennes reculer de 1,9% (-5,7%), précise le communiqué de l'AFD.

Dans l'autre sens, il apparaît que les importations venant de France ont progressé d'un cinquième. En données désaisonnalisées, les importations confirment leur croissance pour s'établir à leur plus haut niveau depuis 2014.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS