Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mine San José - Les préparatifs de sauvetage de 33 mineurs bloqués au fond d'une mine du Chili se prolongeaient mardi soir, avec plusieurs essais de la nacelle. Celle-ci a été légèrement endommagée lors d'un premier passage dans le puits de secours.
Ces essais retardaient le début du sauvetage, initialement annoncé pour vers 20h00 locales (01h00 en Suisse) par le président chilien Sebastian Pinera, puis pour deux heures plus tard par le ministre des Mines Laurence Golborne, un delai d'ores et déjà dépassé.
La nacelle métallique de quatre mètres de long et 53 cm de diamètre a été descendue dans le puits de secours de 622 m de profondeur pour un nouvel aller-retour destiné à assurer un passage sans encombre jusqu'aux mineurs au fond de la mine.
Après le premier passage, des images de la télévision chilienne ont montré des ingénieurs redressant à coup de marteau une partie de la porte grillagée de la nacelle.
L'ingénieur Jorge Sougarret a expliqué à la télévision publique TVN que le problème était survenu au passage dans la partie du puits non revêtue d'armature métallique. Un choc contre une paroi a occasionné "une bosse sur la porte" de la nacelle, qui a été redressée, a-t-il expliqué.
La nacelle a donc pu être renvoyée dans le puits pour un deuxième voyage à vide qui doit être suivi de deux va-et-vient avec un secouriste à l'intérieur de l'habitacle.
Après les compte-rendus de ces passagers, doit commencer la "descente finale (d'un secouriste), et le premier mineur sera secouru", avait indiqué auparavant Rene Aguilar, un coordinateur des secours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS