Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon l'éditorialiste d'Aftenposten, "quelques électeurs peuvent faire une énorme différence" en faveur ou en défaveur de la première ministre Erna Solberg (ici lors des élections de 2013).

KEYSTONE/EPA/HEIKO JUNGE

(sda-ats)

Les élections législatives du 11 septembre en Norvège s'annoncent extrêmement serrées entre l'équipe de droite sortante et l'opposition de gauche, selon un soudage paru vendredi dans le journal Aftenposten. Le quotidien parle de "thriller électoral".

Selon cette enquête publiée à un peu plus de deux semaines du scrutin, la coalition regroupant les conservateurs de la Première ministre Erna Solberg et le parti du Progrès, formation anti-immigration, pourrait avec deux petits partis de centre droit recueillir la majorité la plus courte qui soit, avec 85 sièges sur 169 au Parlement.

Les autres formations, parmi lesquelles le parti travailliste, principale force d'opposition à la peine dernièrement dans les sondages, se partageraient les 84 autres mandats.

Ces chiffres confirment la tendance observée dans toutes les enquêtes récentes qui annoncent des élections extrêmement serrées. "Bienvenue dans un thriller électoral", commente l'éditorialiste d'Aftenposten, journal de référence en Norvège. "Quelques électeurs peuvent faire une énorme différence", estime-t-il.

Baisses d'impôts

Principal producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, le riche pays nordique a été durement frappé par la chute du cours du baril depuis l'été 2014, mais son économie affiche aujourd'hui de solides signes de reprise.

Minoritaire dans le Parlement sortant où il peut toutefois s'appuyer sur le centre droit, le gouvernement de Mme Solberg préconise de garder le cap et de continuer à réduire la fiscalité pour soutenir l'économie. Le leader travailliste Jonas Gahr Støre dit quant à lui vouloir réduire les inégalités et revenir sur les baisses d'impôts accordées aux plus riches pour améliorer l'Etat-providence.

Le sondage a été réalisé par l'institut Respons auprès de 1000 personnes interrogées entre les 18 et 23 août.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS