Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kaboul - La Commission électorale afghane a annoncé mercredi avoir invalidé 1,3 million de bulletins remis lors des élections législatives du 18 septembre dernier, marquées par de nombreuses fraudes et irrégularités. Cela représente près d'un quart des suffrages exprimés.
Il s'agit des premiers résultats officiels préliminaires. Les résultats définitifs de ces législatives perturbées aussi, selon l'OTAN, par 396 attaques des insurgés, ne sont attendus que le 30 octobre.
L'an dernier, un quart des votes de l'élection présidentielle afghane, qui avait vu la réélection controversée d'Hamid Karzai, avait été annulé. Ce dernier est au pouvoir depuis la fin 2001, lorsqu'il a été installé par la coalition militaire emmenée par les Etats-Unis qui venait de chasser les talibans. Il a ensuite été élu une première fois en 2004.
Depuis, l'insurrection des talibans ne cesse de s'intensifier et de faire des victimes parmi les civils et dans les rangs des forces internationales. Le gouvernement Karzaï est de plus en plus soupçonné ou accusé de corruption dans plusieurs pays qui soutiennent l'effort de guerre en Afghanistan.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS