Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'âge minimum pour voir un film dans les salles de cinéma sera harmonisé au niveau national. Exit les exceptions. La Conférence des directeurs cantonaux de justice et police (CCDJP) a approuvé vendredi un accord en ce sens.

Pour fixer l'âge limite, la Suisse reprendra probablement les recommandations de l'organe d'auto-contrôle de l'industrie cinématographique allemande, a précisé à l'ats le secrétaire général de la CCDJP Roger Schneeberger. Si aucune recommandation n'est faite, la limite sera fixée par la Commission nationale du film et de protection de la jeunesse, qui reste à créer.

Les films français et d'Amérique latine sont souvent concernés, a ajouté M. Schneeberger. Il s'attend à ce que la commission doive fixer des limites pour 50 à 70 films par an. S'y ajoutent les films que la commission suisse souhaitera examiner malgré les recommandations allemandes.

Actuellement, chaque canton détermine à partir de quel âge les enfants et adolescents peuvent voir un film.

ATS