Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sous la pression de plusieurs ONG, le Parlement du Guatemala a approuvé une loi faisant passer de 14 à 18 ans l'âge légal pour se marier. Les députés souhaitent ainsi lutter contre les grossesses précoces, un fléau qui frappe une grande partie de l'Amérique latine.

En septembre, l'UNICEF et l'ONG Plan International avaient publié une étude exprimant leur inquiétude face aux chiffres élevés des grossesses adolescentes en Amérique Latine et dans les Caraïbes, principalement au Guatemala, au Nicaragua, au Honduras, au Salvador, en Equateur, en Bolivie et en Colombie.

Selon ce rapport, 74'000 accouchements d'adolescentes âgées de 15 à 19 ans avaient été enregistrés en 2014, et 5119 de fillettes âgées de moins de 14 ans. La loi, votée jeudi, s'attaque à l'une des causes principale des grossesses précoces, le mariage infantile.

Mais le rapport des ONG précisait aussi que l'inégalité des sexes, la pauvreté et la violence sexuelle figurent parmi les raisons de ces chiffres élevés.

"Nous avons des jeunes filles de 14 ans qui se marient avec des hommes beaucoup plus vieux qu'elles", a expliqué à l'AFP Candida Rabanales, directrice de la branche locale de l'ONG Save the Children.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS