Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'égorgeur des Pâquis reconnu coupable d'assassinat

Genève - Le Marocain de 46 ans coupable d'avoir assassiné avec une rare sauvagerie une prostituée de 28 ans en mai 2008 à Genève, a été condamné mercredi à 15 ans de prison. La Cour d'assises de Genève a reconnu une responsabilité faiblement restreinte à l'accusé.
Le chauffeur de taxi, père de deux enfants et vivant séparé de son épouse, consommait des stupéfiants lors des faits, ce qui a diminué sa responsabilité aux yeux du jury. Le mobile du crime reste un mystère. Jamais l'accusé n'a indiqué les raisons qui l'ont poussé à poignarder à 33 reprises sa victime puis à l'égorger avec un couteau de boucher doté d'une lame de 25 centimètres.
Après son crime, le prévenu a fouillé le studio où habitait la jeune femme, cherchant bijoux et argent. Selon le Ministère public, qui avait requis 15 ans de prison, l'accusé a tué avec une absence totale de scrupules, en agissant de façon "atroce et barbare", avec la volonté de faire mal à sa victime.
Les avocats du chauffeur de taxi avaient plaidé le meurtre et demandé d'écarter l'assassinat. Selon eux, l'accusé était dans un état second lors des faits, à cause de la cocaïne qu'il avait prise. Il se serait rendu au domicile de la prostituée d'origine marocaine sans avoir l'intention de la tuer.
Les avocats de la défense ne savaient pas encore, mercredi, s'ils allaient se pourvoir en cassation. "Nous devons encore en discuter avec notre client", a fait savoir un avocat du chauffeur de taxi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.