Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il n'y aura pas d'élection de "Miss Suisse" cette année. Les organisateurs ne sont pas parvenus à financer la production du spectacle télévisé, a indiqué le responsable du concours, Christoph Locher, confirmant une information de la "Sonntagszeitung".

Par conséquent, la "Miss Suisse" actuelle, la Bernoise Alina Buchschacher, conserve ce titre jusqu'à nouvel avis. Les organisateurs cherchent maintenant une solution pour l'an prochain, a indiqué M. Locher, qui se dit confiant.

La compétition pourrait être organisée en janvier 2013 déjà, même sans retransmission télévisée, a indiqué M. Locher. Il a précisé qu'un casting prévu samedi à Zurich a bien eu lieu dans la perspective d'une prochaine élection.

Retrait des télévisions publiques

Les problèmes ont débuté après l'élection de "Miss Suisse" de l'automne dernier. Les télévisions du service public, RTS, RSI et SRF, ont décidé qu'elles renonçaient désormais à diffuser la finale du concours de beauté en raison du manque d'intérêt croissant des téléspectateurs. En Suisse romande, l'élection avait réuni 92'000 spectateurs sur TSR 1, contre 115'000 en 2010.

Les télévisions publiques avaient déjà annoncé la fin de la diffusion du concours de "Mister Suisse", également en raison de la chute de l'audience. Dans ce cas, la chaîne privée alémanique 3+ a annoncé qu'elle allait prendre le relais.

Selon M. Locher, 3+ est également intéressée par le concours de "Miss Suisse". La chaîne n'aurait toutefois assumé qu'une partie des coûts de production et les organisateurs ne sont pas parvenus à réunir les 400 à 500'000 francs nécessaires.

ATS