Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La pollution des sols de Chippis (VS) et de Sierre (VS) par des polluants provenant de l'activité de l'électrolyse d'aluminium par Alusuisse est confirmée. Trois échantillons sur 126 présentent des valeurs imposant un assainissement (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

La pollution du sol dans des zones d'habitation de Chippis (VS) et de Sierre (VS) en raison de l'activité d'électrolyse d'Alusuisse est confirmée. Mais seuls trois échantillons présentent des valeurs supérieures au seuil d'assainissement.

Un total de 126 échantillons de sol ont été prélevés et analysés. Les valeurs limites de polluants fixées par la Confédération sont dépassées dans trois cas, communique mardi l'Etat du Valais. Ces terrains devront être assainis.

Les coûts seront pris en charge par la société Metallwerke Refonda SA, successeur juridique d'Alusuisse. La société termine actuellement l'assainissement des terrains qui abritaient les anciennes usines d'Alusuisse à Chippis. Les montants nécessaires ont été provisionnés, précise l'Etat du Valais.

La pollution dans des zones habitées hors du périmètre des anciennes usines a été décelée il y a près d'une année. Les polluants incriminés sont des molécules produites lors de combustions incomplètes résultant du processus d'électrolyse de l'aluminium pratiqué du milieu des années 1940 au milieu des années 1980.

Les fumées émises par les halles d'électrolyse se sont élevées dans l'air, ont été transportées par les vents et sont retombées au sol, affectant des quartiers d'habitations. La concentration dans le sol de ces substances, appelées hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), n'est pas problématique, à moins d'ingérer régulièrement de la terre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS