Toute l'actu en bref

L'épidémie de grippe est terminée en Suisse. Les vaccins ne sont plus qu'un souvenir (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Avec l'arrivée du printemps, l'épidémie de grippe a pris fin en Suisse. Durant la semaine du 6 au 12 mars, l'incidence de consultations dues à cette maladie a chuté à 44 pour 100'000 habitants. Le seuil épidémique se situe à 64.

Lors des relevés de fin février, le taux atteignait encore 76. Entre le 6 et le 12 mars, 125 médecins du système de surveillance Sentinella ont rapporté 5,5 cas d'affections grippales pour 1000 consultations, a indiqué lundi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Extrapolé à l'ensemble de la population, ce taux correspond à l'incidence de 44 consultations pour 100'000 habitants.

Fin février, 129 médecins avaient déclaré 9,5 cas d'affections grippales pour 1000 consultations. La propagation des affections grippales n'est actuellement plus que sporadique, explique l'OFSP. Les tous petits (0 à 4 ans) sont toujours les plus touchés par l'affection, suivis des jeunes de 15 à 29 ans.

Durant l'hiver 2016/17, l'épidémie de grippe aura duré 11 semaines. Elle s'est étendue de la semaine du 12 au 18 décembre 2016 à la semaine du 20 au 26 février 2017, atteignant son pic durant la semaine du 9 au 15 janvier avec une incidence de 368 consultations dues à une affection grippale pour 100'000 habitants.

En Europe, on a récemment observé une activité grippale haute, mais le pic de la vague a été dépassé dans tous les pays. Même scénario pour l'Amérique du Nord et l'Asie.

ATS

 Toute l'actu en bref