Navigation

L'équitation deuxième cause de blessures chez les femmes

Ce contenu a été publié le 08 avril 2014 - 13:55
(Keystone-ATS)

L'équitation est, derrière le ski, le sport dans lequel les femmes se blessent le plus en Suisse. Elles sont près de 8000 en moyenne chaque année à être victime d'un accident de cheval, dont deux avec des conséquences fatales.

L'équitation est le seul sport populaire où les femmes se blessent plus que les hommes, selon le bpa. Non parce qu'elles sont moins adroites qu'un homme sur une monture mais parce que 90% des quelque 140'000 cavaliers que comptent la Suisse sont des femmes, précise le bpa mardi dans un communiqué.

Les accidents sont généralement des chutes, mais il y a aussi des collisions avec des véhicules. Ils occasionnent avant tout des blessures au tronc ou aux avant-bras. Les lésions à la tête constituent la majeure partie des blessures graves ou mortelles.

Selon lui, l'équitation se différencie des autres sports par le fait que les chevaux sont des êtres vivants et non des engins. Le cavalier doit composer avec les réactions de l'animal, donc parfaitement le connaître. D'où l'importance d'une bonne formation dans un centre équestre compétent, avec de bonnes doses de connaissances, d'expérience et d'entraînement, souligne le bpa.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article