Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Il a fallu 12 minutes et 54 secondes pour que la tête du "Böögg", le bonhomme hiver zurichois, explose lors de la traditionnelle fête du "Sechseläuten" à Zurich. L'été devrait donc être beau et chaud.
La tradition veut que plus vite l'explosion a lieu, plus l'été sera chaud. La moyenne de ces dix dernières années tourne autour de 14 minutes. Il avait fallu attendre 12 minutes et 55 secondes en 2009 et 26 minutes en 2008.
Durant l'après-midi, quelque 3500 membres des 26 corporations cantonales et plus de 5800 accompagnants ont défilé en costumes ou uniformes historiques dans la vieille ville. Des dizaines de milliers de spectateurs ont assisté au cortège.
Tout ce monde s'est ensuite réuni sur la place Bellevue où des cavaliers ont paradé autour du bûcher sur lequel était placé le bonhomme hiver. Comme le veut la tradition, le "Böögg" a été allumé à 18h00.
La fête du "Sechseläuten" est célébrée depuis des siècles. Son nom signifie littéralement "six heures sonnent". Au début du printemps, les cloches du Grossmünster annonçaient jadis la fin du travail à 18h00 et non plus à 17h00 comme en hiver.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS