Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Marcel Kittel (Etixx) a fait coup double dimanche dans le Tour d'Italie.

Déjà vainqueur la veille entre Arnhem et Nimègue, le sprinter allemand a récidivé dimanche entre... Nimègue et Arnhem pour s'emparer du maillot rose de leader du général grâce aux bonifications. Il a devancé les Italiens Elia Viviani et Giacomo Nizzolo au terme des 190 km de la 3e étape.

Pour Marcel Kittel, qui fêtera ses 28 ans mercredi, il s'agit du dixième succès de la saison, et du quatrième de sa carrière sur le Giro. A chaque fois hors d'Italie puisqu'en 2014, il s'était imposé à Belfast et à Dublin. L'Allemand devance de 9'' l'ancien leader néerlandais Tom Dumoulin au général.

Quatre hommes ont animé la course dimanche avant d'être rejoints dans les derniers kilomètres. Partis dès la première heure, le Néerlandais Maarten Tjallingi, l'Italien Giacomo Berlato, le Sud-Africain Johan Van Zyl et l'Espagnol Julen Amerzqueta ont compté jusqu'à cinq minutes d'avance. Ultime survivant de cette attaque, Van Zyl a été repris à peu avant la flamme rouge.

La journée a été marquée par la lourde chute et l'abandon de Jean-Christophe Péraud. Le leader de la formation AG2R s'est retrouvé face contre terre à 102 kilomètres de la ligne, après avoir été mis au sol par un de ses équipiers tombé devant lui à la sortie d'un rond-point.

Le Français de 38 ans, 2e derrière l'Italien Vincenzo Nibali sur le Tour de France en 2014, est resté au sol quelques minutes avant de prendre place, conscient mais le visage ensanglanté, dans une ambulance. Il faisait ses premiers pas sur le Tour d'Italie, avant de prendre sa retraite à la fin de la saison.

La journée fut également difficile côté suisse. Victime d'une chute à environ 12 km de l'arrivée, Silvan Dillier a été contraint à l'abandon. L'Argovien souffre d'une fracture à un doigt qui nécessite une opération et est au repos forcé pour une dizaine de jours. Quant à Fabian Cancellara, il a perdu plus de 6' au cours de cette étape et pointe à 8'17'' de Kittel au général.

Après trois jours aux Pays-Bas, le Giro va désormais se rendre en Italie. Après une journée consacrée au transfert et au repos, la course reprendra mardi entre Catanzaro et Praia A mare (200 km).

ATS