Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des bruits de toux, des voix qui marmonnent: une serveuse, qui fréquentait le médecin de Michael Jackson, a relaté mardi l'étrange coup de téléphone que lui a passé le docteur dans les instants précédant la mort du "roi de la pop". Le Dr Conrad Murray est accusé d'homicide involontaire.

Il est peu avant midi le 25 juin 2009 quand Sade Anding décroche son téléphone, 20 minutes avant que les urgences de Los Angeles ne répondent à un appel concernant la star. Au bout du fil, le Dr Murray, qui se trouve dans la résidence de Michael Jackson à l'ouest de Los Angeles.

A la barre, Sade Anding a expliqué mardi qu'elle a commencé par lui raconter sa journée, mais qu'elle a dû s'interrompre au bout de cinq ou six minutes en se rendant compte qu'il n'était plus au bout du fil.

"J'ai dit allô, allô, mais j'ai seulement entendu marmonner, des voix et tousser, personne ne m'a répondu", se souvient-elle, expliquant avoir l'impression que le téléphone se trouvait dans une poche.

Elle ajoute qu'elle a collé son oreille à l'appareil pendant trois ou quatre minutes avant de raccrocher, précisant qu'elle a ensuite essayé à deux reprises de rappeler le médecin, sans succès.

Décès dans la demi-heure

La semaine dernière, à l'ouverture du procès, deux pompiers ont affirmé que le chanteur semblait mort à leur arrivée chez lui à 12h26.

Sade Anding a précisé avoir rencontré le Dr Murray en février 2009 dans une brasserie de Houston et l'avoir fréquenté jusqu'au décès du chanteur.

Le médecin est accusé devant la Cour supérieure de Los Angeles d'homicide involontaire pour la mort de Michael Jackson. Le "roi de la pop" a succombé à une "grave intoxication" au propofol, un anesthésiant qu'il utilisait comme somnifère.

ATS