Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Norishige Kanai est arrivé à l'ISS à la mi-décembre (archives).

KEYSTONE/AP POOL/DMITRI LOVETSKY

(sda-ats)

Un astronaute japonais de la station spatiale internationale (ISS) s'est inquiété d'une anormale poussée de croissance, craignant de ne pouvoir entrer dans le vaisseau Soyouz pour revenir sur Terre. Il s'est toutefois rendu compte mercredi de son erreur.

"On a mesuré notre taille, et ouah, j'ai grandi de 9 cm!", avait tweeté lundi Norishige Kanai, arrivé à la station à la mi-décembre. "J'ai poussé comme une plante en seulement trois semaines", s'était-il amusé, ajoutant qu'il n'avait pas connu pareil bouleversement depuis le lycée.

"Je crains de ne pouvoir entrer dans le siège de Soyouz au moment du retour", avait-il ajouté, suscitant des dizaines de milliers de réactions sur les réseaux sociaux.

Absence de gravité

Phénomène bien connu de longs séjours dans l'espace, le corps s'allonge en l'absence de gravité, mais retrouve rapidement sa taille initiale en revenant sur la Terre.

Toutefois M. Kanai avait un peu surestimé ses nouvelles mensurations. Après vérification suite aux doutes émis par un collègue russe, il s'est rendu compte qu'il n'avait, en fait, grandi que de deux centimètres et s'est empressé de s'excuser pour ces "fake news" (fausses informations), selon ses termes. "Je suis soulagé. Je pourrai entrer dans le vaisseau Soyouz", a-t-il conclu.

Du haut de son 1,8 mètre, Norishige Kanai est beaucoup plus grand qu'un Japonais moyen, qui mesure 1,71 m, selon les dernières statistiques officielles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS