Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'évêque intégriste catholique Richard Williamson a été exclu de la Fraternité Saint-Pie X (FSSPX). Il a été sanctionné pour avoir refusé "de manifester le respect et l'obéissance dus à ses supérieurs légitimes", a déclaré le mouvement catholique en rupture avec le Vatican.

La décision a été prise le 4 octobre par le supérieur général de la FSSPX, Bernard Fellay, et son Conseil. Mais un ultime délai avait été accordé à Mgr Williamson pour se soumettre. Le prélat britannique a toutefois annoncé la diffusion d'une "lettre ouverte" où il demande à Mgr Fellay de démissionner, précise la FSSPX, basée à Menzingen (ZG), dans un communiqué publié sur son site internet.

Ces derniers mois, Mgr Williamson a notamment fustigé les tentatives de rapprochement de la FSSPX avec le Vatican, critiquant vivement l'action de Mgr Fellay. Il avait été exclu par ses pairs de la participation au chapitre général de la Fraternité, réuni à Ecône (VS) en juillet dernier, selon l'agence APIC.

Propos négationnistes

L'évêque intégriste avait défrayé la chronique au début 2009, en niant dans une interview l'existence des chambres à gaz et en contestant le nombre de Juifs morts dans les camps de concentration. La justice allemande l'avait alors condamné à une amende de 6500 euros (7600 francs).

L'interview avait provoqué un tollé dans l'Eglise catholique, car elle avait été diffusée alors même que le Vatican levait une excommunication à l'encontre de Mgr Williamson et des trois autres évêques de la Fraternité Saint-Pie X.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS