Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les équipes de chercheurs du Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ici son directeur Jan-Egbert Sturm) observent une évolution toujours favorable de l'économie suisse (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

La conjoncture devrait continuer d'afficher une évolution favorable ces prochains mois en Suisse, estime le KOF. Son baromètre conjoncturel a progressé en mai à 102,9 points, contre 102,8 points en avril et mars, se maintenant au-dessus de sa moyenne pluriannuelle.

Les signaux les plus favorables pour l'évolution de l'économie helvétique émanent de l'industrie et du secteur financier, indique lundi dans un communiqué le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Les chercheurs zurichois notent également la bonne tenue des exportations.

A l'autre bout de l'échelle, l'indicateur de la consommation, qui demeurait encore relativement stable le mois précédent, a présenté une évolution négative. La construction présente elle aussi un développement défavorable, malgré les impulsions positives des bureaux d'études.

Dans l'industrie de transformation, le KOF observe des dynamiques favorables dans la construction mécanique, la métallurgie et l'industrie du papier. En revanche, la chimie et l'industrie électrique ont enregistré des impulsions négatives.

En considérant l'ensemble de l'industrie de transformation, le KOF mentionne des évolutions particulièrement positives pour les indicateurs liés aux achats de produits intermédiaires, à l'emploi et à la production. Les indices en matière de stocks émettent quant à eux des signaux négatifs.

ATS