Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Maurizio Merlo, directeur de l'aéroport de Lugano-Agno, forge des plans pour assurer la liaison avec Genève (archives).

KEYSTONE/TI-PRESS/GABRIELE PUTZU

(sda-ats)

Partager au lieu de posséder est dans l'air du temps: le modèle est courant déjà pour les voitures dans toute la Suisse, voire pour les scooters à Zurich. Désormais, l'aéroport de Lugano songe lui aussi au partage d'avions privés entre passagers.

Suite à la faillite de la compagnie aérienne régionale Darwin Airline, l'aéroport de Lugano-Agno manque cruellement de liaisons aériennes. Des négociations sont certes en cours avec la compagnie SkyWork pour les vols entre Genève et le Tessin, mais le directeur de l'aéroport Maurizio Merlo est tout de même à la recherche d'un plan B pour assurer l'avenir de cette liaison. De plus, il souhaite développer Lugano-Agno.

Dans sa recherche d'idées, Maurizio Merlo est tombé sur un concept utilisé en Californie et qu'il souhaite tester à Lugano. Les vols en partage (ou "Jetsharing") consistent en une application sur smartphone proposant des places libres dans des jets privés. La clientèle cible sont les gens d'affaires. Reste à savoir comment Maurizio Merlo entend concrétiser ce modèle économique à Lugano.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS