Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les premiers passagers ont pu prendre le train pour quitter Zermatt.

KEYSTONE/DOMINIC STEINMANN

(sda-ats)

La ligne ferroviaire entre Zermatt et Täsch (VS) a été rouverte mercredi en fin de journée, sortant la station valaisanne de son isolement. Ailleurs en Valais, la situation s'est aussi stabilisée.

La ligne ferroviaire entre Zermatt et Täsch a rouvert dès 17h15 mercredi. L'importante quantité de neige avait empêché jusqu'ici les trains de circuler.

Le tronçon entre Täsch et Viège restera lui fermé probablement jusqu'à jeudi. Des bus de remplacement circulent toutefois entre les deux localités. "Les travaux avancent à grands pas en vue de l'ouverture de la route entre Täsch et Zermatt", a indiqué Zermatt Tourisme dans un communiqué.

Pont aérien

La circulation des trains n'avait pas pu reprendre mercredi dès 11h15 comme prévu. Les quantités de neige étaient trop importantes pour être dégagées par les fraiseuses.

Comme la veille, un pont aérien a donc à nouveau été mis en place. Durant trois heures mardi, quelque 600 touristes ont pu en profiter. Plusieurs centaines d'autres les ont suivis mercredi toute la journée, a précisé Air Zermatt, cité par AFP. Il leur en a coûté quelque 200 francs par personne. Dans le sens inverse, beaucoup d'autres vacanciers ont profité de ces hélicoptères pour se rendre à Zermatt.

La commune a de son côté offert une collation à ceux qui faisaient la queue pour monter à bord d'un hélicoptère. L'ambiance dans la station était "très bonne et calme", selon la présidente de la commune Romy Biner-Hauser.

Avis de prudence levé

Mercredi matin, l'avis de prudence lancé la veille par les autorités valaisannes a été levé. La police cantonale indiquait que la situation s'était "stabilisée" et que la réouverture des tronçons routiers allait "s'échelonner au fil des heures".

Dans la vallée de Saas, l'accès routier n'a ouvert que partiellement en raison des minages effectués pour déclencher les avalanches et des travaux de déblaiement. Le col du Simplon restera lui fermé jusqu'à nouvel avis également en raison des travaux de déblaiement.

Retour à la normale à Eyholz

Eyholz a aussi confirmé mercredi un retour à la normale. Vingt personnes avaient été évacuées de leur domicile en raison des fortes pluies tombées dans la nuit de lundi à mardi.

Les précipitations avaient rempli les deux bassins de rétention provoquant une coulée de boue d'une hauteur de 20 à 50 centimètres en direction d'une zone habitée du village haut-valaisan. Cinquante à quatre-vingts personnes en moyenne ont travaillé d'arrache-pied durant trois jours, a indiqué l'état-major de crise mercredi dans un communiqué.

Degré de danger 4 et 3

Le degré de danger d'avalanche pour les régions du Simplon, de Saas et de Zermatt, a été rétrogradé à 4 "fort" mardi et a été maintenu à ce niveau. Il avait été porté à son maximum de 5 lundi soir.

Pour le reste du canton, le risque est désormais de degré 3, précise la police cantonale valaisanne. Les randonnées hors des zones balisées restent cependant fortement déconseillées, souligne la police cantonale valaisanne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS