Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les critères d'accessibilité d'un office postal doivent être fixés au niveau régional (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

L'accès aux services de La Poste, y compris pour les paiements, doit être garanti dans toutes les régions. Mais les agences ne seront pas tenues de proposer des transactions en espèces. Le National s'est tacitement rallié au Conseil des Etats jeudi.

Les députés ont ainsi éliminé les dernières divergences.

La polémique, latente depuis des années, a repris de plus belle après que La Poste a présenté sa stratégie en octobre 2016. D'ici 2020, le géant jaune veut faire passer le nombre des bureaux de poste de 1400 à 800 ou 900. Parallèlement, les points d'accès devraient augmenter de 3700 à au moins 4000.

La transformation du réseau postal suscite des résistances dans la population et l'économie, et est perçue comme un démantèlement du service universel. Certaines personnes ou régions sont particulièrement touchées. La nouvelle stratégie pour les succursales est nécessaire, selon le géant jaune, car elles enregistrent un déficit annuel de 100 à 200 millions de francs.

Critères régionaux

Les critères mesurant l'accessibilité d'un office postal doivent être fixés au niveau régional. Une accessibilité moyenne pour 90% de la population dans l'ensemble du pays, comme elle est calculée actuellement, est inadaptée, notamment pour les régions périphériques et de montagne.

Les critères d'accessibilité appliqués aux services postaux doivent aussi l'être pour les services de paiement (accès à pied ou par les transports publics en 20 minutes, contre 30 minutes actuellement). Dans les agences postales qui remplacent les offices fermés, toutes les prestations logistiques de la poste (expédition de colis encombrants ou envois en nombre par exemple) devraient être garanties, aussi en matière de paiements.

Pas de transactions en espèces

Le Conseil des Etats a toutefois tempéré ces exigences. Il a refusé que les agences soient tenues de proposer des transactions en espèces. La plupart n'en auraient pas les capacités pour des raisons de conformité légale ou de sécurité.

Le National comprend les réserves émises par le Conseil des Etats à ce sujet. Les clients pourront effectuer des paiements directement auprès du facteur. Les députés se sont donc ralliés tacitement à la version modifiée de la motion.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS