Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'acteur américain Mickey Rourke, en larmes, a reçu lundi son étoile sur le célèbre "Boulevard de la Gloire" à Hollywood. A 59 ans, Mickey Rourke, qui est aussi un ancien boxeur, est le 254e artiste à être ainsi distingué.

"La personne à qui je souhaitais dédier tout ça...", a dit l'acteur d'une voix tremblante, séchant les larmes qui coulaient sous ses lunettes de soleil, "c'est ma grand-mère (...)". "Je ne serais pas ici sans tout l'amour qu'elle m'a donné", a-t-il dit.

Comparé à Marlon Brando grâce à "Rusty James", Mickey Rourke est devenu un sex-symbol des années 1980 grâce au sulfureux "Neuf semaines et demie". Mais après des choix artistiques décriés, il renoue en 1991 avec une carrière de boxeur, abandonnée dans les années 1970. Il boxe à nouveau pendant cinq ans et en sort défiguré.

Il effectue en 2008 un retour spectaculaire sur les écrans pour son rôle de catcheur à bout de souffle dans "The Wrestler". Ce film faisait écho à son propre parcours et lui valut une nomination dans la catégorie du meilleur acteur à la 81e cérémonie des Oscars.

ATS