Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les investisseurs n'ont pas goûté l'annonce par Ypsomed d'une rupture de partenariat (archives).

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

L'action Ypsomed s'est effondrée vendredi à la Bourse suisse. Elle réagissait au fait que le groupe bernois n'a pas trouvé d'entente financière en vue de la reconduction de son accord de distribution pour une pompe à insuline de son homologue américain Insulet.

Peu avant 10h00, le titre de la société établie à Berthoud (BE) dévissait de près de 27% à 139,20 francs, dans un marché stable. Le produit incriminé d'Insulet est la pompe à insuline Mylife Omnipod et la distribution concerne les ventes hors des Etats-Unis. En vigueur depuis 2010, le contrat s'achèvera à mi-2018.

En conséquence, Ypsomed entend à moyen terme distribuer son propre produit, soit Mylife Ypsopod. "La fin de notre relation avec Insulet est malheureuse, car nous allons perdre une large portion de nos revenus et bénéfice sur le segment du diabète lors de l'exercice 2018/2019", reconnaît le directeur général Simon Michel, cité dans le communiqué.

Presque un tiers

La collaboration avec l'entreprise établie dans le Massachusetts a contribué l'an dernier à hauteur de 120 millions de francs au chiffre d'affaires et de 24 millions à l'excédent d'exploitation du groupe emmentalois. Pour mémoire, Ypsomed a réalisé un chiffre d'affaires total de près de 390 millions en 2016.

Ypsomed s'attend toutefois à percevoir de son partenaire une compensation de 50 millions de dollars (47 millions de francs) pour la mise en place d'un réseau européen de distribution pour l'Omnipod. L'entreprise bernoise souligne toutefois que le montant précis dépendra du nombre de patients utilisant ce dispositif.

En réaction, Vontobel n'a pas caché sa surprise face à la décision des deux sociétés. La banque zurichoise jugeait le risque trop grand et les coûts trop élevés pour Insulet de développer ses propres canaux de distribution sur le Vieux Continent. Les observateurs voient l'émergence d'une grande incertitude pour Ypsomed.

ATS