Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'actrice italienne Asia Argento ne dément pas avoir versé de l'argent au jeune acteur, mais précise l'avoir fait dans le seul but de l'aider économiquement à un moment où il était en difficultés financières (archive).

Keystone/AP/MATT SAYLES

(sda-ats)

L'actrice italienne Asia Argento accusée par le New York Times d'avoir agressé sexuellement un jeune acteur, Jimmy Bennett, nie "toute relation sexuelle" avec l'intéressé. Elle s'est défendue dans un communiqué diffusé mardi par les médias et confirmé par son agent.

"Je nie et je rejette le contenu de l'article publié par le New York Times qui circule dans les médias internationaux (...). Je n'ai jamais eu de relation sexuelle avec Bennett", affirme l'actrice de 42 ans dans ce communiqué où elle parle de "persécution".

"Je suis profondément choquée et frappée en lisant des informations absolument fausses", poursuit l'actrice qui précise "ne pas avoir d'autre choix que celui de s'opposer à tous les mensonges et de se protéger de toutes les manières".

Le New York Times a révélé dimanche que l'actrice italienne, l'une des principales accusatrices du producteur déchu Harvey Weinstein, avait versé de l'argent à un homme affirmant qu'elle l'avait agressé sexuellement alors qu'il avait 17 ans.

Un montant de 380'000 dollars a été versé à Jimmy Bennett, un acteur et musicien de rock américain, qui assure que l'actrice l'a agressé sexuellement dans une chambre d'hôtel en Californie en 2013, selon le quotidien new-yorkais. Le média cite des documents envoyés au journal par une source non identifiée.

L'actrice italienne ne dément pas avoir versé de l'argent à M. Bennett, mais précise l'avoir fait dans le seul but de l'aider économiquement à un moment où il était en difficultés financières.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS