Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stephanie Clifford, alias Stormy Daniels, aurait eu une relation intime avec Donald Trump (archives).

KEYSTONE/AP Sayles/MATT SAYLES

(sda-ats)

L'actrice pornographique Stormy Daniels a porté plainte mardi à Los Angeles contre le président américain Donald Trump pour tenter de faire invalider la clause de confidentialité qu'elle a signée. Elle dit avoir eu une relation intime avec le milliardaire en 2006.

Celle qui se nomme Stephanie Clifford dans la vie civile affirme dans sa plainte que l'accord de non-divulgation est invalide parce que le président lui-même ne l'a pas paraphé, selon les documents de justice.

"La plaignante demande un ordre du tribunal déclarant que l'accord n'a jamais été formé et qu'il n'existe pas, notamment parce que M. Trump ne l'a jamais signé", déclare la plainte dévoilée par son avocat.

Cette clause a été signée par Stephanie Clifford et l'avocat de M. Trump, Michael Cohen, le 28 octobre 2016, quelques jours avant l'élection présidentielle qui a porté Donald Trump à la Maison-Blanche, détaille la plainte.

"L'accord imposait diverses conditions et obligations non seulement pour Mme Clifford mais aussi pour M. Trump. Il demandait également la signature de toutes les parties, y compris celle de M. Trump", poursuit le document.

Juste après son mariage

Un virement de 130'000 dollars (121'000 francs au cours actuel) a été malgré cela fait au bénéfice de Stormy Daniels, qui était citée sous le nom de Peggy Peterson dans l'accord.

Selon la plainte, à partir de janvier 2018 et de l'émergence de "détails de l'accord" dans les médias, "M. Cohen, à travers des tactiques de coercition et d'intimidation, a forcé Mme Clifford à signer une fausse déclaration, dans laquelle elle affirmait que les informations sur une relation avec M. Trump étaient fausses".

"Vers le 13 février, M. Cohen a diffusé un communiqué sur Mme Clifford et l'existence d'un accord de confidentialité sans son consentement" et autour du 27 février "M. Cohen a sournoisement démarré une procédure d'arbitrage bidon contre Mme Clifford à Los Angeles (...) sans l'en avertir".

Entre autres détails, la plainte note que Stephanie Clifford et Donald Trump ont entretenu une relation intime - démarrée à Lake Tahoe en Californie - entre l'été 2006 et "une bonne partie de 2007". Le milliardaire a épousé Melania Knauss en 2005. Leur fils Barron est né en mars 2006.

"Le président a évoqué (ces allégations) directement et a été très clair sur le fait qu'aucune de ces allégations n'est vraie", a indiqué mercredi Sarah Sanders, porte-parole de la Maison Blanche, lors de son point de presse quotidien. "Le président a nié" ces accusations, a-t-elle poursuivi, renvoyant vers l'avocat du milliardaire pour davantage de détails sur cette affaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS