Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'actrice américaine Susan Sarandon a appelé vendredi la communauté internationale à se mobiliser lors d'une visite sur l'île grecque de Lesbos où débarquent chaque jour des milliers de réfugiés. Elle s'est montrée émue jusqu'aux larmes.

"La communauté internationale doit voir ce qui se passe dans cette partie du monde, elle doit réaliser l'envergure du problème (...) Ces personnes doivent arrêter d'être considérées comme +l'autre+ et devenir des réfugiés que l'on doit protéger et soutenir", a déclaré l'actrice engagée à l'agence de presse grecque ANA.

La star, arrivée jeudi à Lesbos, s'est notamment rendue dans le nord de l'île où de nombreux canots remplis de réfugiés accostent, venant des côtes turques distantes de seulement quelques miles.

En coupe-vent rouge et casquette gavroche de feutre noir, l'actrice, mère de trois enfants, émue aux larmes, a dit à l'agence de presse grecque "entièrement comprendre les mères avec enfants qui fuient la guerre et la misère, et qui sont obligées de faire ce voyage pour survivre". "Il faut espérer que désormais les pays qui ne participent pas à la tentative de sauvetage de ces personnes vont le faire", a-t-elle également ajouté.

L'actrice doit rester à Lesbos jusqu'à Noël pour aider les ONG et les volontaires qui accueillent les réfugiés à leur arrivée et leur fournissent nourritures et vêtements.

Artiste militante, Susan Sarandon s'est déjà engagée par le passé en faveur des sans-abri et a soutenu le mouvement anti-Wall Street en 2011. Elle s'est aussi opposée aux guerres menées par les Etats-Unis en Afghanistan et en Irak.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS