Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'afiche du 52e Festival de Montreux, due à l'artiste suisse Christian Marclay, envoie à l’évolution des modes d’écoute de la musique.

Fondation du Festival de Jazz de Montreux 2018 © Christian Marclay

(sda-ats)

L'artiste suisse Christian Marclay a dessiné l'affiche du 52e Festival de jazz de Montreux (VD) qui débutera le 29 juin. Le procédé du cyanotype, utilisé pour la première fois sur une affiche du Festival, dépeint en un bleu magnétique la musique et ses modes d’écoute.

L'oeuvre présente de nombreuses cassettes brisées. Elle évoque à la fois un certain retour aux supports analogiques et l'évolution des modes d'écoute. Reflet d'une époque où le streaming côtoie les vinyles, la police d'écriture pixellisée brouille les pistes entre analogique et numérique.

"Ce regain d'intérêt pour l'analogique est fascinant", explique M. Marclay dans un communiqué. "On aime avoir quelque chose entre les mains. Les pochettes nous manquent, l'échange de mixtapes aussi. La musique est avant tout un événement social". Pour l'artiste, performer et compositeur né en 1955 et établi à Londres, aller à un concert, c'est " être présent et vivre un moment unique".

Pour réaliser cette oeuvre, Christian Marclay a utilisé le procédé du cyanotype. Cette technique ancienne permet d'obtenir un tirage monochrome en posant un objet sur une surface photosensible et l'exposant à la lumière du soleil. Le bleu, inhérent au procédé, évoque par ailleurs la couleur du jazz et du blues, aux racines du Festival.

Depuis 1967, le festival donne carte blanche à des artistes pour concevoir l'affiche. Jean Tinguely, Andy Warhol, Keith Haring, David Bowie ou John Armleder se sont, entre autres, prêtés à l'exercice. Sylvie Fleury est la 16e artiste suisse à réaliser l'affiche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS