Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'agence de l'ONU pour les Palestiniens veut réduire son déficit

L'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) va réduire son déficit budgétaire pour 2016, désormais estimé à 81 millions de dollars (75,15 millions de francs). Deux Palestiniens ont été tués lundi par l'armée israélienne en Cisjordanie occupée.

"Le montant estimé du déficit budgétaire de l'URNWA pour 2016 était de 135 millions de dollars, que nous avons réussi à réduire à 81 millions de dollars grâce à des mesures internes", a déclaré le Suisse Pierre Krähenbühl, patron de l'agence, lors d'une conférence de presse dans un hôtel sur les rives de la mer Morte en Jordanie.

"Ce déficit est lié aux principaux services que fournit l'agence en termes d'éducation, de soins médicaux et de soutien social pour un budget total de 680 millions de dollars en 2016", a-t-il précisé.

L'UNRWA a connu cette année une crise financière sans précédent qui menaçait l'ouverture des écoles de l'agence qui accueillent un demi-million d'enfants au Proche-Orient. Mais l'appel au don du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a été entendu et les contributions des pays donateurs ont permis une rentrée des classes normale.

L'agence vient en aide à près de 5 millions de Palestiniens en Jordanie, en Syrie, au Liban et dans les territoires occupés par Israël en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Son financement est surtout assuré par les donations des membres des Nations unies.

Expédition punitive

Sur le terrain, deux Palestiniens ont été tués lundi par l'armée israélienne alors qu'elle intervenait dans le camp de réfugiés de Qalandiya en Cisjordanie occupée pour démolir la maison de l'auteur d'un attentat. Les soldats sont entrés dans la nuit de dimanche à lundi dans ce camp jugé turbulent. Pour justifier son acte, l'armée israélienne a indiqué que le Palestinien visé était accusé d'avoir tué un jeune Israélien en juin près d'une colonie de Cisjordanie.

Un habitant du camp a dit qu'"il y avait des centaines de soldats partout" dans l'entrelacs serré des rues du camp. Il a précisé avoir entendu l'explosion qui a détruit le logement, puis "une fusillade pendant une trentaine de minutes". Les soldats israéliens ont essuyé des tirs et ont été attaqués par des centaines de Palestiniens à coups de pierres et de bouteilles incendiaires, a répliqué Tsahal.

Des sources médicales palestiniennes ont rapporté la mort de deux Palestiniens. Des centaines de personnes ont suivi leurs funérailles. Le porte-parole de l'armée israélienne, Peter Lerner, a de son côté fait état de trois morts, un chiffre non confirmé.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré son intention d'accélérer le rythme des démolitions des maisons d'auteurs d'attentats, une décision prise dans le cadre de mesures punitives face à la vague d'attaques anti-israéliennes.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.