Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pleine à craquer, la gare de Berne, la deuxième de Suisse, va s'agrandir. Ici, une maquette.

KEYSTONE/SBB

(sda-ats)

Les colossaux travaux d'agrandissement de la gare de Berne, la deuxième de Suisse, ont démarré lundi. Ils doivent durer jusqu'en 2025 pour un coût d'un milliard de francs, assumé par la Confédération, le canton et la ville de Berne.

L'Office fédéral des transports avait donné son feu vert à l'agrandissement en mai. Le projet est constitué de deux parties: une nouvelle gare régionale Berne-Soleure (RBS) souterraine à quatre voies doit être construite sous les voies actuelles de la gare CFF.

Elle remplacera la gare RBS actuelle. Datant des années 1960, elle était conçue pour 16'000 voyageurs par jour. Aujourd'hui, jusqu'à 60'000 personnes l'utilisent quotidiennement.

Parallèlement, les CFF construiront un nouveau passage souterrain avec deux accès depuis l'extérieur: l’un par la place Bubenberg et l’autre par le quartier de la Länggasse. La gare deviendra aussi plus lumineuse et attrayante avec l’ouverture de la paroi du quai 1.

Un milliard

La planification des travaux a duré dix ans. Les coûts de construction de la gare RBS se montent à 614 millions de francs, et ceux du projet CFF à 360 millions de francs.

Lors d'une conférence de presse lundi, la conseillère d’Etat Barbara Egger-Jenzer, directrice des travaux publics et des transports du canton de Berne, s’est réjouie que l’extension urgente de la deuxième plus grande gare de Suisse puisse commencer.

Selon elle, cet agrandissement permettra d’améliorer l’accessibilité et par là même l’attractivité de la place économique bernoise.

Un chantier d’une telle ampleur en plein centre d’une ville sera assurément bien visible, a reconnu le directeur du RBS, Fabian Schmid. Les maîtres d’ouvrage s’efforceront toutefois de limiter au maximum les répercussions.

Selon Philippe Gauderon, directeur de l’infrastructure CFF, l'agrandissement de la gare de Berne fait partie des grands projets qui seront réalisés sur l’axe est-ouest, à l'instar de la nouvelle liaison ferroviaire CEVA entre Genève et Annemasse (F), du projet Léman 2030 ou du tunnel d’Eppenberg, près d'Olten (SO).

ATS