Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berlin/Vienne - Après leur rencontre avec Doris Leuthard, les ministres allemand et autrichien de l'économie ont loué l'aide de la Suisse pour stabiliser l'euro. Ces déclarations interviennent alors que le chancelier autrichien a exigé que Berne participe au sauvetage de la monnaie unique.
L'Allemand Rainer Brüderle a remercié la Suisse pour son soutien lors du sauvetage de l'euro. La consolidation de la monnaie européenne a notamment été favorisée par la politique des banques centrales des Etats membres du Fonds monétaire international (FMI), essentiellement la Suisse, a déclaré le ministre à Berlin.
Dans une déclaration vendredi soir, son collègue autrichien Reinhold Mitterlehner a estimé pour sa part que la Suisse s'était fortement engagée via le FMI et s'était montrée très solidaire.
Les turbulences dans la zone euro et l'endettement des Etats ont monopolisé les débats lors de la traditionnelle rencontre entre les ministres de l'économie des trois Etats germanophones, qui s'est tenue vendredi à Mayence. Doris Leuthard a mis en avant le mécanisme du frein à l'endettement en place en Suisse.
Le chancelier autrichien Werner Faymann a récemment accusé Berne de jouer les "pique-assiette" et a exigé que la Confédération participe au sauvetage de l'euro. Mais la Commission européenne n'a pas soutenu ces critiques, estimant que la discussion concernait la zone euro et non des Etats tiers et rappelant que la Suisse était impliquée via le FMI.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS