Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - A l'exception de l'Angleterre tenue en échec à Wembley par l'Ukraine (1-1), les grandes équipes se sont toutes imposées lors de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.
Dans le groupe C, l'Allemagne est allée s'imposer 2-1 à Vienne face à l'Autriche, sans convaincre. La Mannschaft a été malmenée plus souvent qu'à son tour par les hommes du coach zurichois Marcel Koller, et c'est presque un miracle que Reus ait pu ouvrir le score juste avant la mi-temps. Özil a donné de l'air aux Allemands en marquant sur penalty à la 52e mais les Autrichiens sont revenus par Januzovic (57e) avant qu'Arnautovic rate l'égalisation, seul devant Neuer, à la 87e. L'Allemagne a donné des signes inquiétants de fébrilité en défense tout au long du match mais une fois de plus, elle s'en est sortie.
L'Espagne a échappé péniblement au piège géorgien (groupe I). Les champions du monde et doubles champions d'Europe ont tiré la langue avant d'être libérés à la 86e par l'avant-centre Soldado, servi dans la surface par Fabregas qui était entré quelques minutes plus tôt. Les Géorgiens ont longtemps résisté de manière héroïque et avaient même tiré sur le poteau à la 55e, alors que Casillas était battu.
Pour les Espagnols, qui faisaient leur entrée dans ces qualifications, tout va bien: ils remporté leur 23e match de qualification (Euro et Coupe du monde) d'affilée!
Le match au sommet de ce groupe contre la France, le 16 octobre, promet déjà. Les "Bleus" de Didier Deschamps se sont imposés sans coup férir 3-1 à Paris contre la Biélorussie, (buts de Capoue, Jallet et Ribéry en 2e mi-temps).
L'Italie voulait se rassurer et séduire après son entrée en matière ratée contre la Bulgarie (2-2) dans le groupe B, ce n'est que partiellement réussi. Les hommes de Cesare Prandelli se sont laborieusement imposés 2-0 à Modène contre Malte (buts de Destro à la 5e et Peluso à la 92e).
Finalement, la seule grande équipe à avoir perdu des plumes est l'Angleterre. Les hommes de Roy Hodgson ont été contraints au nul (1-1) à Wembley par l'Ukraine. Les visiteurs ont ouvert le score sur un tir fantastique de Konoplianka à la 39e, avant que Lampard n'égalise à la 87e. Une minute plus tard, Gerrard se faisait expulser mais le score ne bougeait plus.
Le Portugal (groupe F) a disposé logiquement de l'Azerbaïdjan (3-0).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS