Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Allemagne a terrassé l'Espagne, qui partait favorite, en finale de l'Euro M21 à Cracovie (1-0).

La "Mannschaft" a inscrit pour la 2e fois son nom au palmarès de cette compétition, après 2009, tandis que l'Espagne a raté l'occasion de porter son total à cinq succès.

Le but a été inscrit par Weiser à la 70e, d'un superbe coup de tête décroisé. Jusque-là, les Allemands s'étaient montrés clairement les plus dangereux et avaient eu la maîtrise du ballon plus souvent qu'à leur tour en 1re période. Les Espagnols ont été muselés par une "Mannschaft" très active et solidaire, qui a su faire oublier l'absence de plusieurs joueurs clé, blessés ou retenus avec l'équipe A pour la Coupe des Confédérations.

Cette équipe d'Allemagne a non seulement un mental solide, comme elle l'avait démontré en dominant l'Angleterre aux tirs au but en demi-finale (4-3, 2-2 après la prolongation). Elle affiche aussi beaucoup d'allant et est montée en puissance au fil du tournoi. Ce succès, mérité, porte aussi la marque du sélectionneur Stefan Kuntz, considéré comme un motivateur hors pair très proche de ses joueurs.

Le match est resté ouvert jusqu'au bout, parfois débridé. Les Espagnols ont "poussé" et dominé la fin de match, sans pouvoir concrétiser. Ils avaient remporté leurs quatre matches du tournoi en inscrivant 12 buts avant cette finale, mais ils ont buté sur le dernier obstacle.

Quoi qu'il en soit, cette rencontre très plaisante entre les deux nations qui avaient remporté les dernières Coupes du monde (l'Espagne en 2010, l'Allemagne en 2014) a prouvé que la relève des "grands" du football est bien assurée...

ATS