Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le social-démocrate allemand Martin Schulz a été élu mardi, comme attendu, président du Parlement européen pour un mandat de deux ans et demi, remplaçant le conservateur polonais Jerzy Buzek. Dans son discours, Martin Schulz a fustigé les "décisions prises à huis clos" par les chefs d'Etat.

Totalisant 387 des 670 suffrages exprimés, l'ancien chef de file du groupe socialiste a été élu avec le soutien des députés de la principale formation du Parlement, le PPE (Parti populaire européen). Un accord avait été conclu entre les deux partis pour se partager le perchoir à mi-terme de la mandature, qui dure cinq ans. Il a aussi bénéficié des voix des élus libéraux et d'une grande partie des Verts.

Candidats face à lui, les Britanniques Diana Wallis (ALDE, libéraux) et Nirj Deva (ECR, conservateurs eurosceptiques) ont recueilli respectivement 141 et 142 voix. Sept anciens présidents du Parlement européen étaient présents dans l'hémicycle pour assister à la victoire de M. Schulz.

Défendre la méthode communautaire

Martin Schulz a inauguré sa présidence en alertant les députés par rapport à la situation économique et politique en Europe. "Pour la première fois depuis la création de l'Union européenne, l'échec de celle-ci apparaît comme un scénario réaliste", a-t-il dit dans son discours inaugural.

Dénonçant des décisions "prises à huis clos par les chefs de gouvernement", c'est-à-dire "sans contrôle démocratique", il a prôné le respect de la "méthode communautaire" qui implique la Commission et le Parlement européen. Les chefs des différents groupes politiques lui ont adressé leurs félicitations en l'encourageant dans cette voie.

Martin Schulz, 56 ans, est un homme d'appareil entré à 18 ans au parti social-démocrate allemand (SPD) et élu au Parlement européen depuis 1994. Il a accédé en 2004 à la présidence du groupe socialiste, qu'il a dirigé d'une main de fer en parvenant à discipliner les différentes tendances.

ATS