Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Américain Alexander Rossi a remporté la 100e édition des 500 Miles d'Indianapolis, pour sa première participation à la mythique course sur l'ovale de l'Indiana.

Il a devancé le Colombien Carlos Munoz, et un autre Américain, Josef Newgarden.

Rossi, transfuge de la Formule 1 vers l'Indycar cette saison, est le premier "rookie" à gagner les 500 Miles depuis le Brésilien Helio Castroneves en 2001.

Avec de nombreuses neutralisations de la course, 6 sur un total de 46 des 200 tours de la course, Rossi a bénéficié d'une bonne stratégie, alors que les pilotes qui occupaient la tête ont encore dû faire un arrêt aux stands juste avant le drapeau à damiers.

Il a toutefois terminé la course au ralenti, laissant un écart de 4 secondes avec Munoz, à qui il aura manqué un tour pour passer devant.

Actuel leader du championat Indycar, le Français Simon Pagenaud n'a pris que la 19e place, une déception pour son écurie Penske, qui a enchaîné les déceptions dimanche.

Le tenant du titre à Indianapolis, le Colombien Juan Pablo Montoya au volant de sa Penske no 2 n'a pas terminé la course, percutant le muret à allure modérée après un tête-à-queue au 64e tour.

ATS