Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Avec son nouveau site de Couvet (NE), Celgene emploie désormais pas loin de 1000 personnes dans le canton de Neuchâtel.

Philippe Lebet Production

(sda-ats)

L'idylle entre Celgene et le canton de Neuchâtel se poursuit. Le groupe biopharmaceutique américain a inauguré en grande pompe mardi à Couvet (NE) un nouveau site de production devant abriter une centaine d'emplois.

L'investissement, tenu secret mais pour le moins substantiel, avait été annoncé il y a quatre ans. Désormais, les deux grands corps de bâtiment occupent une surface importante de la zone industrielle de la localité du Val-de-Travers. L'activité est dédiée aux domaines à haute valeur ajoutée pour la production de traitements oraux.

Autorités et dirigeants de Celgene ont mis en exergue l'efficacité du processus ayant conduit à la concrétisation du projet. "Le canton de Neuchâtel profite de sa situation privilégiée entre Genève et Zurich", a noté le conseiller d'Etat Jean-Nathanaël Karakash, en charge de l'économie, insistant sur l'apport de la main-d'oeuvre qualifiée de la région.

Un secteur de poids

Le secteur pharma est devenu au fil des ans aussi important que l'horlogerie pour le canton de Neuchâtel, avec des exportations de près de 10 milliards de francs en 2016. Le développement en ses terres du groupe établi dans le New Jersey souligne aussi le succès de la commune de Val-de-Travers, fruit d'une fusion de neuf communes il y a bientôt dix ans.

"La fusion constitue à coup sûr un atout dans ce type de dossier", a assuré Frédéric Mairy, le président de commune. D'ailleurs, la zone industrielle covassonne est bientôt complète, au point d'inciter les autorités communales à chercher à valoriser d'anciens sites, comme les usines Dubied, à deux pas de là.

Plus de 800 emplois à Boudry

Du côté de Celgene, l'heure est à l'enthousiasme. Plusieurs dirigeants se sont succédé pour relever la qualité de la relation avec le canton. Le groupe y est présent depuis 2005 avec l'installation de son siège international à Boudry, où il emploie plus de 800 personnes dans la production, la recherche et le développement, les fonctions support et administratives.

La directrice du site vallonnier, Fabienne Schlup-Hasselmann, s'est plue quant à elle à mettre en lumière la qualité de l'infrastructure. D'ici à fin 2019, plus de 100 emplois s'y activeront. D'ailleurs, l'entreprise avait implanté une vingtaine de postes dès 2016 dans d'anciens bâtiments de Couvet, histoire de préparer le terrain.

Approvisionnement mondial

La pose de la première pierre remonte à deux ans également. Le nouveau site, dont la cafétéria constitue un troisième bâtiment à part, plus modeste, permettra à Celgene d’augmenter l’approvisionnement mondial de ses médicaments contre les types rares de cancers du sang et les maladies immuno-inflammatoires.

A Couvet, Celgene proposera aussi des programmes de formation pour étudiants en ingénierie, a précisé la multinationale, qui emploie quelque 7000 personnes de par le monde. Ces formations sont comparables à celles dispensées déjà à Boudry.

Présence alémanique

Le site de Boudry continuera pour sa part d'approvisionner les patients du monde entier avec des médicaments oraux. Ailleurs en Suisse, Celgene compte 80 collaborateurs à Zurich, sa filiale suisse. A Zofingue (AG), la société dispose d'un site de production de principes actifs de ses médicaments.

Celgene Corporation est une entreprise active sur le plan mondial. Basée à Summit, à l'ouest de New York, elle est engagée notamment dans la découverte, le développement et la commercialisation de thérapies innovantes pour le traitement du cancer et des maladies immuno-inflammatoires par la régulation des gènes et des protéines.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS