Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'Amérique unie le temps d'un adieu solennel à George H. W. Bush

C'est en homme résolu mais humble et maniant l'autodérision que George H. W. Bush est apparu au travers des mots de ses proches.

KEYSTONE/EPA AP POOL/ALEX BRANDON / POOL

(sda-ats)

Donald Trump a pris place mercredi aux côtés de ses trois prédécesseurs démocrates aux obsèques d'Etat de George H.W. Bush. Le président américain a ainsi offert une rare image d'unité dans une Amérique divisée.

Au premier rang dans la Cathédrale nationale de Washington, Donald et Melania Trump ont suivi la cérémonie aux côtés des trois ex-présidents démocrates, Barack Obama, Bill Clinton et Jimmy Carter, et de leurs épouses Michelle Obama, l'ex-secrétaire d'Etat Hillary Clinton et Rosalynn Carter.

Le président républicain a salué les Obama, assis juste à côté, mais pas les Clinton et Carter, assis plus loin. Hillary Clinton, son ex-adversaire à la présidentielle, n'a pas même échangé un regard avec lui, mais s'est entretenue chaleureusement avec le vice-président Mike Pence.

C'est en homme résolu mais humble et maniant l'autodérision que George H. W. Bush est apparu au travers des mots de ses proches, dont l'ancien Premier ministre canadien Brian Mulroney, oscillant entre grande émotion et éclats de rire.

Dans un discours personnel conclu par des larmes, son fils George W. Bush, 43e président des Etats-Unis, a salué la mémoire d'un "grand président", "un diplomate exceptionnellement talentueux", un homme "généreux".

"Il va nous manquer"

Donald Trump n'a pas pris la parole durant la cérémonie. Mais depuis le décès vendredi à 94 ans de George H.W. Bush, 41e président américain, l'actuel occupant de la Maison Blanche multiplie les signes de respect.

"Il ne s'agit pas de funérailles mais d'un journée de célébrations pour un grand homme qui a mené un longue vie exceptionnelle. Il va nous manquer!", a tweeté Donald Trump avant la cérémonie.

Issu d'une riche famille de la Nouvelle-Angleterre, M. Bush fut le dernier président américain (1989-1993) de la Guerre froide et mena la coalition internationale pendant la guerre du Golfe. Puis il fut nettement battu en 1992 par Bill Clinton.

En cette journée de deuil national, où l'heure semblait bien être à l'apaisement, la plupart des administrations et Wall Street étaient fermées. Les votes au Congrès ainsi que les débats à la Cour suprême ont été repoussés. Une telle trêve est rare dans une actualité politique américaine tendue, où domine un ton acerbe.

Retour au Texas

Jusqu'à l'aube mercredi, des milliers d'anonymes ont défilé devant la dépouille du 41e président américain au Capitole, siège du Congrès. C'est là que George H.W. Bush avait commencé sa carrière politique dans les années 1960.

Fils de sénateur, il avait ensuite été diplomate en Chine puis chef de la CIA et vice-président de Ronald Reagan. Après son départ de la Maison Blanche, il avait tissé de bonnes relations avec ses successeurs démocrates.

Après les obsèques à Washington, la dépouille de George H.W. Bush sera ramenée dans son Texas d'adoption..

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.