Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ambassade d'Israël en Suisse "condamne fermement" l'intention de Migros de déclarer l'origine des produits israéliens issus des territoires palestiniens occupés. Courant 2013, le distributeur entend les étiqueter "Cisjordanie (ou Jérusalem-Est), zone de peuplement israélienne", avait-il annoncé mardi.

Pour l'ambassade, Migros est victime d'une campagne anti-israélienne visant à ternir l'image du pays et à fixer d'avance le futur statut des territoires controversés, écrit-elle mercredi.

Seuls un processus de paix et le dialogue entre les deux parties en conflit pourront apporter un accord permanent définissant les frontières du futur Etat palestinien, souligne l'ambassade dans son communiqué. Migros de son côté avait invoqué la transparence et le libre choix de ses clients.

ATS