Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'ambassadeur turc va revenir à Washington

Ankara - L'ambassadeur de Turquie aux Etats-Unis regagnera son poste la "semaine prochaine", a annoncé le premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Il avait été rappelé à Ankara après le vote au Congrès d'une résolution qualifiant de "génocide" les massacres d'Arméniens.
"Je vais le renvoyer la semaine prochaine" à Washington, a souligné M. Erdogan devant la presse. "Cette décision est la bienvenue", a réagi vendredi le porte-parole du Département d'Etat Philip Crowley.
"La Turquie et les Etats-Unis ont une relation stratégique importante. Il y a beaucoup de travail que nous pouvons accomplir ensemble, et ce travail est plus efficace quand nous avons un interlocuteur sur place à Washington", a-t-il précisé.
M. Erdogan a en outre souligné qu'il participerait au sommet international sur la sécurité nucléaire organisé les 12 et 13 avril dans la capitale américaine.
Le retour du diplomate turc, Namik Tan, précédera ce déplacement, a précisé M. Erdogan. Il a évoqué des "évolutions positives" dans les relations bilatérales mises à mal par la résolution des parlementaires américains.
Il a souhaité que ces "évolutions positives se poursuivent aussi en avril". Le chef du gouvernement turc faisait allusion au 24 avril, journée de commémoration par les Arméniens des massacres de 1915-1917. Les présidents américains publient à cette occasion des messages, mais ont évité jusqu'à présent d'utiliser le terme "génocide".
L'an dernier, le président Barack Obama avait provoqué la colère de la diaspora arménienne en évitant de faire allusion à un "génocide" dans un message annuel. M. Obama s'était pourtant engagé, quand il était candidat à la présidence, à reconnaître la réalité d'un génocide s'il était élu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.