Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'amnistie fiscale italienne arrive à terme le 30 avril

Rome - Prolongée jusqu'au 30 avril, la troisième amnistie fiscale du gouvernement italien touche à son terme. De janvier à avril, les rapatriements de capitaux devraient osciller entre 15 et 20 milliards d'euros, soit une dizaine de moins que prévu.
Giulio Tremonti, ministre italien des finances, estimait que la prolongation, de janvier à avril 2010, du "Scudo ter", soit la troisième amnistie fiscale, rapporterait environ 30 millions d'euros.
Les Italiens qui se mettront en règle avec le fisc de leur pays devront s'acquitter d'un impôt de 7% contre 6% pour ceux qui ont profité de l'amnistie entre janvier et février et 5% pour ceux qui ont régularisé leur situation avant la mi-décembre 2009.
A cette date, le rapatriement total des capitaux placés à l'étranger - en Suisse notamment et plus précisement au Tessin - s'élevait à 95 milliards d'euros.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.