Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ex-directeur du Centre hospitalier de Bienne devra répondre devant la justice d'escroquerie, gestion déloyale et faux dans les titres.Le Ministère public du Jura bernois - Seeland le renvoie devant le tribunal régional. Le montant des infractions se monte à 175'000 francs.

Les faits se seraient principalement passés en 2007 et dans certains cas isolés en 2008. Il est reproché à l'accusé d'avoir trompé l'hôpital au sujet d'heures supplémentaires, amenant celui-ci à payer des indemnités trop élevées ou à créer des réserves comptables dans les bilans. L'accusé conteste l'ensemble des allégations.

Le conseil d'administration du Centre hospitalier de Bienne avait licencié le directeur en février 2009, invoquant des irrégularités dans les frais et décomptes.

ATS