Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Walter Scheel a même été chancelier pendant neuf jours, après la démission en 1974 de Willy Brandt (archives).

Keystone/AP/Winfried Rothermel

(sda-ats)

L'ancien président ouest-allemand Walter Scheel est mort à 97 ans, a annoncé mercredi son parti libéral (FDP). Sous Willy Brandt, il avait dirigé la diplomatie en initiant le dialogue avec le bloc de l'Est au début des années 1970.

Avec sa politique européenne et tournée vers l'Est, en pleine guerre froide, il a oeuvré "pour la compréhension et la réconciliation de notre continent", a souligné l'actuel chef de l'Etat allemand, Joachim Gauck. La chancelière Angela Merkel a de son côté loué "son engagement pour les citoyens, sa conscience de l'importance d'une Europe unie et son attachement à la paix et à la démocratie".

Nommé en 1961 ministre de la Coopération économique du chancelier Konrad Adenauer, à l'époque où les libéraux étaient alliés aux conservateurs, il a rangé son parti en 1969 aux côtés des sociaux-démocrates pour devenir le ministre des Affaires étrangères de Willy Brandt.

Devenu le premier libéral à la tête de la diplomatie allemande, il a épousé la "politique de détente" de Willy Brandt, cherchant à engager un rapprochement avec la RDA, tout en favorisant "l'intégration européenne" de la RFA, a rappelé M. Gauck.

Grande figure politique

"Walter Scheel a très fortement façonné la politique étrangère de notre pays en des temps difficiles", a relevé le ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier. Il a salué "l'une des grandes figures politiques des premières décennies de la jeune République fédérale allemande".

Il a notamment négocié des accords "avec l'Union soviétique, la Pologne" et d'autres pays de l'Est, "des jalons historiques de la politique de détente", qui ont conduit à "la Réunification allemande et à surmonter la division de l'Europe", a insisté M. Steinmeier.

Walter Scheel a été chancelier pendant neuf jours, après la démission en 1974 de Willy Brandt, puis a été élu à la présidence avec les voix libérales et sociaux-démocrates, fonction essentiellement honorifique qu'il a assumée jusqu'en 1979. En retraite depuis 37 ans, il avait trois enfants et vivait dans le sud-ouest du pays avec sa troisième épouse, Barbara.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS