Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Carles Puigdemont a déjà vécu en Belgique l'automne dernier (archives).

KEYSTONE/AP/MARKUS SCHREIBER

(sda-ats)

Carles Puigdemont, en Allemagne depuis quatre mois, a annoncé mercredi qu'il allait retourner en Belgique samedi. L'ancien président catalan avait fui sa région après la proclamation d'indépendance de la Catalogne en octobre dernier.

Réfugié à l'automne dernier à Bruxelles, il a été arrêté en mars au Schleswig-Holstein, dans le nord de l'Allemagne, alors qu'il revenait d'une réunion au Danemark. Début avril, le tribunal du Schleswig-Holstein a autorisé sa remise en liberté moyennant le versement d'une caution de 75'000 euros (87'000 francs).

Le Tribunal suprême espagnol a annulé jeudi les mandats d'arrêt européens lancés contre Carles Puigdemont et cinq de ses anciens ministres réfugiés à l'étranger et poursuivis en Espagne pour rébellion, après avoir refusé que Puigdemont soit extradé d'Allemagne seulement pour détournement de fonds.

Les anciens dirigeants catalans réfugiés à l'étranger restent poursuivis en Espagne et seront arrêtés s'ils y retournent.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS