Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tel Aviv - L'ex-président israélien Moshé Katzav a été reconnu coupable ce jeudi de deux viols, selon le verdict du tribunal de district de Tel-Aviv rendu à l'issue d'un procès de plus de quatre ans.
L'ex-chef de l'Etat, 65 ans, a été reconnu coupable de deux viols sur une de ses subordonnées à l'époque où il était ministre du Tourisme dans les années 1990. Il répondait aussi d'"actes indécents, harcèlement sexuel, subornation de témoin et entrave à la Justice", et avait plaidé non coupable.
Le 19 mars 2009, M. Katzav avait été formellement inculpé pour "viol", "harcèlement sexuel" et "actes indécents" contre trois de ses employées alors qu'il exerçait les fonctions de ministre du Tourisme puis de chef de l'Etat après son élection en 2000.
M. Katzav risque un maximum de 16 ans de prison et au moins quatre ans de prison pour chaque acte de viol, la peine devant être prononcée ultérieurement.
Il peut faire appel devant la Cour suprême, "mais ses chances de succès seraient nulles", selon l'expert juridique de la radio publique israélienne.
L'ex-président a blêmi et murmuré "non, non" à la lecture des attendus du jugement par le président du tribunal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS