Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancienne antenne de la Barillette sur la commune de Gingins (VD) s'est écroulée jeudi soir dans les pâturages. Elle a été dynamitée pour raison d'âge.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Après 60 ans d'existence, l'ancienne antenne de la Barillette (VD) n'est plus. La structure haute de plus de 122 mètres a été dynamitée jeudi. Huit kilos d'explosifs ont été nécessaires pour abattre cet impressionnant mât de métal installé à 1500 mètres d'altitude.

"C'est rare de pouvoir dynamiter un tel objet, c'est un challenge", a expliqué à l'ats Patrick Berner, patron de Sagramat SA, entreprise chargée de cette opération. Dans sa carrière, l'homme n'avait jusqu'ici eu qu'une seule opportunité du genre: l'antenne de Sottens, dynamitée en 2014.

A 18h04, les 28 charges installées au pied de l'émetteur ont fait leur travail. La tour rouillée s'est écroulée comme prévu dans un pâturage en direction de la Dôle. "Il y a un périmètre de sécurité pour protéger les collaborateurs et le public", précise le spécialiste. Les quelque 50 personnes autorisées à assister à l'événement étaient ainsi tenues à l'écart de l'explosion.

En petits morceaux

L'antenne désormais à terre, elle sera découpée en morceaux qui seront ensuite transportés pour être recyclés. "Vous les trouverez peut-être dans votre prochaine voiture ou dans une porte d'ascenseur", rigole Patrick Berner.

Propriété de Swisscom Broadcast, le vieux mât servant à transmettre des programmes radio en analogique et numérique ainsi que la TNT a été remplacé en août dernier par une nouvelle infrastructure appartenant au même groupe. Elle se tient à quelques mètres de l'ancienne antenne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS