Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Andalousie, région la plus peuplée d'Espagne, a annoncé lundi qu'elle souhaitait "une avance" d'un milliard d'euros avant la mise en place du mécanisme d'aide aux régions. Elle devient ainsi la quatrième région du pays à appeler à l'aide l'Etat central.

"En attendant que soient définies les conditions dans lesquelles les régions peuvent accéder au fonds" destiné à les soutenir, l'Andalousie souhaite cette avance pour "avoir des liquidités", a déclaré une des responsables du gouvernement andalou.

15,4 milliards de dette

L'Andalousie affichait au premier trimestre une dette publique de 15,4 milliards d'euros (10,6% de son PIB). Elle doit faire face au second semestre à des échéances de remboursement de 1,61 milliard.

Les régions espagnoles, responsables des lourds budgets de la santé et de l'éducation, affrontent de graves difficultés financières depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008. En juillet, la région de Murcie a elle aussi lancé un appel à l'aide financière de l'Etat, qu'elle a chiffré autour de 300 millions d'euros.

La semaine dernière, deux poids lourds de l'économie espagnole l'ont imitée: la Catalogne, qui va solliciter 5,023 milliards d'euros, et la région de Valence, qui a dit qu'elle aurait besoin de plus de 4,5 milliards, avant de préciser que sur cette somme, elle pourrait trouver un milliard par d'autres moyens.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS