Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les records de chaleur et les longues périodes de sécheresse ont marqué la météo en Suisse en 2011. Cette année-là a été la plus chaude depuis le début des mesures en 1864, selon le rapport climatologique publié vendredi par MétéoSuisse.

L'Office fédéral de météorologie et de climatologie a enregistré des températures supérieures à la moyenne pour onze mois sur douze. Le mois de juillet a fait exception: il a été le plus frais depuis plus de dix ans.

Ce rapport (premier du genre réalisé par MétéoSuisse) met en exergue également la longue sécheresse qui s'est installée au printemps et à l'automne de l'année sous revue.

Egalement parmi les éléments marquants de 2011: une quantité de neige inhabituellement élevée est tombée en altitude dès mi-septembre. De nouvelles chutes en octobre, puis un redoux avec une fonte de neige massive, ont provoqué des inondations et des coulées de boue, surtout dans la partie occidentale des Alpes suisses, avec à la clé des dégâts considérables.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS