Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les députés valaisans ne devront pas annoncer leur éventuelle appartenance à une loge maçonnique. Dans un vote serré, le Grand Conseil a en effet accepté une proposition du PLR supprimant cette nouveauté du règlement.

La proposition du PLR, qui supprime également l'annonce d'une éventuelle appartenance à un club service, a été acceptée par 55 voix contre 53 et 5 abstentions. Elle a bénéficié du soutien de la gauche, également opposé à une telle mention.

Les deux partis ont souligné ne pas s'opposer à la transparence mais à la violation de la sphère privée et à la stigmatisation. Le nouveau règlement a été décidé par le bureau du Grand Conseil suite à plusieurs interventions parlementaires.

Chasse aux sorcières

Mardi, lors de l'entrée en matière, l'obligation d'annonce avait retenu l'attention de tous les groupes. L'UDC s'était montrée particulièrement ferme, arguant que "le citoyen est en droit de savoir si un élu est engagé par un serment d'allégeance à une organisation".

Le PLR avait dénoncé "une chasse aux sorcières". La gauche avait critiqué le fait de cibler l'une ou l'autre organisation. Quant au PDC, il n'avait pas combattu ouvertement l'article.

ATS