Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion - L'antenne valaisanne de la Station ornithologique suisse de Sempach (LU) a soufflé ses dix bougies vendredi à Salquenen (VS). Elle a convié tous les partenaires qui ont oeuvré à ses côtés pour favoriser la protection des oiseaux dans le canton.
"Le rôle premier de l'antenne valaisanne est d'assurer le suivi et la protection des oiseaux menacés", a précisé la Station ornithologique suisse dans un communiqué. La huppe fasciée a été la première a bénéficié de ses bons soins.
Sept cents nichoirs ont été posés dans les vergers de la plaine du Rhône. "Nous avons pu quintupler la population de cet oiseau rare", précise l'antenne valaisanne. Plusieurs travaux de recherche de l'Université de Berne ont permis de mieux comprendre l'espèce.
L'engoulevent d'Europe et le petit-duc scops ont aussi bénéficié des premiers efforts de l'antenne valaisanne. S'y sont ajoutés le vanneau huppé, le monticole de roche, le tarier des prés, le tétras lyre, le grand-duc, le bruant ortolan ou le rossignol philomèle.
L'antenne se félicite de la collaboration avec les divers partenaires. Notamment avec les arboriculteurs, les agriculteurs et les viticulteurs valaisans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS